Prébiotiques vs Probiotiques

Prébiotiques vs Probiotiques


par: Chelsea Brennan

La supplémentation en probiotiques est devenue une partie importante de la routine quotidienne de nombreuses personnes. La recherche continue d'appuyer le rôle des probiotiques dans diverses mesures préventives et stratégies d'intervention, et l'approbation de ces allégations santé par des organismes de réglementation comme Santé Canada témoigne également de la valeur que ces suppléments importants apportent. Mais bénéficier de votre supplément probiotique nécessite un travail supplémentaire, surtout si vous suivez un régime restrictif.


Les probiotiques sont des organismes vivants et nécessitent des sources de nutrition pour survivre. Nous partageons cette exigence avec les bactéries probiotiques et tout autre être vivant sur Terre. Contrairement à la plupart des créatures, les bactéries probiotiques habitent dans notre tube digestif et les sources de leur nutrition se limitent aux parties de notre nourriture que nous ne pouvons pas digérer.

Pour cette raison, il est essentiel que notre alimentation comprenne des prébiotiques, des glucides non digestibles qui passent intacts dans notre estomac et notre intestin grêle et deviennent disponibles pour les bactéries saines vivant dans notre gros intestin. La quantité et les différentes formes de prébiotiques présentes dans l'alimentation sont un facteur majeur pour déterminer la composition des bactéries dans le microbiome intestinal. Lorsqu'il s'agit de soutenir les bactéries présentes dans vos suppléments probiotiques, il est important de considérer deux facteurs:


1. Assurez-vous que votre alimentation contient suffisamment de matières prébiotiques pour soutenir adéquatement des niveaux élevés de bactéries probiotiques saines.

Malheureusement, les étiquettes des aliments ne répertorient pas explicitement le contenu prébiotique, mais vous pouvez obtenir une bonne estimation en choisissant des aliments à base de plantes qui contiennent de grandes quantités de fibres. Selon le type d'aliment, une partie de cette fibre sera une fibre fermentescible (alias. Prébiotiques).


2. Assurez-vous que le type de prébiotique que vous consommez soutiendra réellement les suppléments probiotiques que vous prenez.

Comme on pouvait s'y attendre, différents types de prébiotiques sont favorisés par différents types de probiotiques, il est donc important d'obtenir une variété de prébiotiques, y compris l'inuline et l'amidon résistant à la digestion. On pense que l'amidon résistant à la digestion soutient diverses bifidobactéries bénéfiques tandis que l'inuline a un «effet lactobacilligène» selon le chercheur gastro-intestinal Dr. Massimo Marzorati de ProDigest. Il est important de s'assurer que votre complément probiotique reçoit une nutrition adaptée à ses préférences alimentaires.
Pour les personnes suivant un régime restrictif, il peut être plus important de choisir un supplément probiotique compatible avec votre alimentation. Par exemple, les personnes suivant un régime pauvre en FODMAP ou sans gluten consomment probablement de très faibles niveaux d'inuline. L'association d'un probiotique contenant plusieurs souches de bifidobactéries avec un supplément d'amidon résistant à la digestion sans gluten sera conforme à ces régimes tout en procurant des avantages synergiques à l'intestin.

 


Leave a comment


Please note, comments must be approved before they are published


Rejoignez notre infolettre!

Pour nouvelles, promotions, recettes santé et autres